Au pays de Jaimadire…

Dans la série « cure de jouvence instantanée » la Labyrinthèque rend aujourd’hui hommage à Georges Chaulet et à sa série Le Petit Lion.

Image extraite de la série Titus Le petit lion, ORTF, années 1960-70

Image extraite de la série Titus Le petit lion, ORTF, années 1960-70

Enfant ou adulte, quel plaisir de suivre les personnages hauts en couleur dépeints par Chaulet dans leurs aventures pétillantes !

Le casting est en effet d’exception :

  • Titus le petit lion, grand amateur de croissants au beurre dont le pantalon tombe toujours
  • Son amoureuse la craintive et délicate souris Bérénice qui loge dans une potiche
  • Le Grand Yaka, souverain du pays de Jaimadire, dont la crédulité n’a d’égale que la bêtise narcissique
  • Le pingouin majordome Moska, pensionnaire du réfrigérateur
  • Le  prestidigitateur Melchior, un pélican qui sort de son gosier toutes sortes d’objets
  • Les singes Ceci et Cela, gros bras (ou plutôt bras cassés) du Grand Yaka
Couverture de Le petit Lion Premier Ministre par Georges Chaulet

Couverture de Le petit Lion Premier Ministre par Georges Chaulet

Les intrigues rendent hommage au pouvoir de l’imaginaire enfantin : comment, à partir de son environnement quotidien, l’enfant se crée un univers fantastique.

Ainsi, dans La Source Enchantée, les personnages sont capables de se persuader que le tuyau d’arrosage est une source d’eau magique, ou de traverser les océans à bord d’une baignoire dans Le petit Lion dans la Tempête. Dans Le Petit Lion Astronaute, Titus et sa compagnie arrivent même à faire croire au Grand Yaka que le réfrigérateur dans lequel il s’embarque est une fusée spatiale !

Couverture de Le Petit Lion Inventeur par Georges Chaulet

Couverture de Le Petit Lion Inventeur par Georges Chaulet

Le ton d’humour bienveillant développé par l’auteur vaut aussi le détour : Titus raille son souverain le Grand Yaka en le traitant de « gros bonhomme », Melchior a une attitude débonnaire à l’opposée de l’angoissé et hésitant Moska.

Alors, si vous n’êtes pas encore convaincus, comme dirait Melchior, « Acabi, acaba, et voilà » !

Image extraite de la série Titus Le petit lion, ORTF, années 1960-70

Image extraite de la série Titus Le petit lion, ORTF, années 1960-70

Pour aller plus loin :

Un extrait de la série télévisée dont sont tirés les romans sur Dailymotion.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Au pays de Jaimadire… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s