Franz Marc et August Macke, esthètes de la couleur

Le musée de l’Orangerie à Paris consacre une exposition aux toiles peintes par Franz Marc et August Macke lors de la période dite du « Cavalier Bleu », au début des années 1910.

Franz Marc, Ecuries, sans date, Solomon R Guggenheim Foundation, New York

Franz Marc, Ecuries, sans date, Solomon R Guggenheim Foundation, New York

Le Cavalier Bleu ou Blaue Reiter est le nom d’un groupe d’artistes réuni à Munich en 1911. On y trouve notamment Vassily Kandinsky, Franz Marc, August Macke ou encore Gabriele Münter.

Lire la suite

Publicités

Turner, maître de l’évanescent

Joseph Mallord William Turner est un peintre anglais, figure fondatrice pour de nombreux artistes et mouvements tels que l’impressionnisme ou l’abstraction.

Joseph Mallord William Turner, Queen Mab's Cave, 1840, Londres, Tate Gallery

Joseph Mallord William Turner, Queen Mab’s Cave, 1840, Londres, Tate Gallery

Lire la suite

Léonard, le vautour et Freud

Aujourd’hui je vous présente un petit essai de Sigmund Freud intitulé Un souvenir d’enfance de Léonard de Vinci.

Léonard de Vinci, Sainte Anne, la Vierge et l’Enfant Jésus, 1503-1519, Paris, Musée du Louvre

Léonard de Vinci, Sainte Anne, la Vierge et l’Enfant Jésus, 1503-1519, Paris, Musée du Louvre

Freud y présente sa thèse quant à un souvenir rapporté par le peintre : un vautour se serait posé sur le berceau de Léonard et lui aurait battu la bouche de sa queue.

Lire la suite

La Liseuse

Aujourd’hui parlons de la Liseuse. Non pas le terminal de lecture dernier cri, mais bien le tableau de Jean-Honoré Fragonard peint vers 1769.

Depuis toute petite, cette œuvre personnifie pour moi le plaisir de la lecture.

Jean-Honoré Fragonard, La Liseuse, vers 1769, Washington, National Gallery of Art

Jean-Honoré Fragonard, La Liseuse, vers 1769, Washington, National Gallery of Art

Lire la suite

Les résolutions de 2019

Janvier n’est pas terminé, il est encore temps de prendre de bonnes résolutions ! Voici une petite liste pour vous inspirer – ou pas – illustrée comme il se doit par des œuvres d’art !

  • Manger plus sainement
Claes Oldenburg, two Cheeseburgers, with Everything (Dual Hamburgers), 1962, New York, MoMA

Claes Oldenburg, two Cheeseburgers, with Everything (Dual Hamburgers), 1962, New York, MoMA

  • Arrêter de fumer
Philippe Halsman, étude pour Certainement, je m'adonne personnellement à des explosions atomiques, Dali's Mustache, 1953-54

Philippe Halsman, étude pour Certainement, je m’adonne personnellement à des explosions atomiques, Dali’s Mustache, 1953-54

Lire la suite

Willem De Kooning – Peindre pour en découdre

Jackson Pollock, avec sa technique de l’action painting, n’est pas le seul peintre américain à avoir fait du geste et de l’action des éléments déterminants sa peinture. C’est aussi le cas du peintre Willem de Kooning (1904-1997).

Willem de Kooning, Abstraction, 1949-1950, Madrid, Musée Thyssen-Bornemisza

Willem de Kooning, Abstraction, 1949-1950, Madrid, Musée Thyssen-Bornemisza

Lire la suite

Pot-pourri d’Halloween

En ce 31 décembre, une petite sélection artistique pour se mettre dans le thème de la Fête des Morts.

Clovis Trouille, Mon tombeau, 1947-1962, collection particulière

Clovis Trouille, Mon tombeau, 1947-1962, collection particulière

Pour commencer sur une note quelque peu scabreuse, voici la projection idéale du tombeau de l’artiste Clovis Trouille. Joyeux provocateur, ce dernier n’a eu de cesse tout au long de sa carrière de célébrer la sensualité des femmes et de pointer les dérives d’un regard masculin concupiscent. Lire la suite

Deux expos pour l’automne : Zao Wou-Ki et Jakuchu

Figuratif, non-figuratif… cet automne il y en a pour tous les goûts ! Et pour célébrer la couleur, je tiens à vous parler d’une exposition coup de cœur : Zao Wou-Ki (1920-2013) au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris.

Peintures monumentales, ambiance contemplative… Certaines toiles donnent une impression de violence, avec leurs couleurs de terre ravagée et leurs mouvements brusques de révolte, tandis que d’autres, plus éthérées, nous enveloppent d’un halo prismatique. On ressort, malgré ce contraste, plutôt apaisé de cette exposition évoquant l’immensité de paysages naturels comme l’insondable profondeur des émotions humaines.

Zao Wou-Ki, 01.04.66, collection particulière

Zao Wou-Ki, 01.04.66, collection particulière

Lire la suite