Miroir, miroir

Le miroir est un objet très représenté dans l’histoire de l’art. Au-delà de sa singularité lorsqu’il déforme les traits (du Parmesan à Escher), des jeux de coquetterie (de Titien à Goya), des mises en abîme ou des échanges de regards (Van Eyck, Vélasquez) le miroir propose une véritable réflexion – c’est le cas de le dire – sur le Je et l’identité.

Selon l’acception commune, le miroir est un objet reflétant ce qui se trouve devant lui. Il permet de délivrer une identité, d’opérer un retour à soi.

Mais qu’en est-il des miroirs mensongers que l’on rencontre dans certaines œuvres d’art ?

René Magritte, La reproduction interdite, 1937, Rotterdam, Musée Boymans van Beuningen

René Magritte, La reproduction interdite, 1937, Rotterdam, Musée Boymans van Beuningen

Lire la suite