Emily Dickinson – Car l’adieu, c’est la nuit

De son recueil Car l’adieu, c’est la nuit, j’ai retenu d’Emily Dickinson une écriture à la fois délicate et syncopée, Inspirée – au sens religieux du terme – mais également funèbre.

Portrait d'Emily Dickinson, 1846-1847

Portrait d’Emily Dickinson, 1846-1847

Lire la suite

C’est lundi que lisez-vous #16

De retour pour le rendez-vous lecture organisé par le blog de Galleane !

En ce moment, ma table de chevet est bien chargée ! Je lis en alternance :

Lire la suite