L’art du portrait : le visage en question #1

Durant mes études supérieures, j’ai écrit un mémoire sur la représentation du visage dans les portraits peints du 20è siècle, en m’interrogeant sur son altération (en particulier à travers les procédés d’effacement et de recouvrement).

Après avoir élagué, dépoussiéré, nettoyé, maudit, lustré ce texte, je vous le fais partager à travers une série d’articles.

Miquel Barcelo, Autoretrat Fumat, 2010

Miquel Barcelo, Autoretrat Fumat, 2010

Tout portrait fait état d’une absence. Il donne en effet à voir l’absence du modèle et son remplacement par une représentation picturale. Dès l’origine mythique du dessin, l’image semble destinée à rappeler l’absent : au 1er siècle, Pline rapporte ainsi le mythe de Dibutade, jeune fille traçant sur un mur le profil du visage de son amant qui part à la guerre. Au 20ème siècle, si le portrait continue de rappeler l’absent, il insiste sur l’absence elle-même.

Lire la suite

Publicités

La Labyrinthèque se gare à Orsay

Après le Louvre, je vous propose une visite sélective du musée d’Orsay : mes pièces préférées, à aller admirer sur place bien sûr !

William Bouguereau, Dante et Virgile aux Enfers, 1850, Paris, Musée d'Orsay

William Bouguereau, Dante et Virgile aux Enfers, 1850, Paris, Musée d’Orsay

Commençons par ce très grand format de William Bouguereau, auquel j’ai déjà consacré un article : “Les sept péchés capitaux : la colère. A relire par vice…

Eugène Carrière, Intimité, vers 1889, Paris, Musée d'Orsay

Eugène Carrière, Intimité, vers 1889, Paris, Musée d’Orsay

L’intimité revendiquée dans le titre de cette œuvre d’Eugène Carrière est merveilleusement rendue par le cadrage serré sur la famille enlacée. La touche flottante et brossée, donnant un aspect nébuleux à la scène, évoque la transcription du souvenir plutôt que l’observation directe.

Lire la suite

Les natures mortes les plus apétissantes

Une petite faim en cet automne ?
Alors voici de quoi rassasier votre gourmandise esthétique :

Luis Melendez, Nature morte aux figues, 1760, Paris, Musée du Louvre

Luis Melendez, Nature morte aux figues, 1760, Paris, Musée du Louvre

Francisco de Zurbaran, Nature morte avec citrons, oranges et tasse, 1633, Los Angeles, The Norton Simeon Fondation

Francisco de Zurbaran, Nature morte avec citrons, oranges et tasse, 1633, Los Angeles, The Norton Simeon Fondation

Edouard Manet, Framboises, 1882, New York, Metrepolitan Museum of Art

Edouard Manet, Framboises, 1882, New York, Metrepolitan Museum of Art

Jan Davidsz De Heem, nNture morte de banquet avec un paysage vers 1645, Musée des Beaux Arts, Montréal

Jan Davidsz De Heem, nNture morte de banquet avec un paysage vers 1645, Musée des Beaux Arts, Montréal

Successeur de Georg Flegel, A façon de venise, a bowl of strawberries, a blue tit, a pomegranate, cherries, other fruits and walnuts on a table, 1672, collection privée

Successeur de Georg Flegel, A façon de venise, a bowl of strawberries, a blue tit, a pomegranate, cherries, other fruits and walnuts on a table, 1672, collection privée

Paul Gauguin, Nature morte aux mangues, 1896

Paul Gauguin, Nature morte aux mangues, 1896

Jean Siméon Chardin, Panier de fraises, 1761, collection privée

Jean Siméon Chardin, Panier de fraises, 1761, collection privée

Georges Braque, Nature morte à la théière noire, vers 1941-1942, collection particulière

Georges Braque, Nature morte à la théière noire, vers 1941-1942, collection particulière

Paul Cézanne, Nature morte aux pommes et aux oranges, 1895-1900, Paris, Musée d'Orsay

Paul Cézanne, Nature morte aux pommes et aux oranges, 1895-1900, Paris, Musée d’Orsay

Bernard Buffet, Nature morte au melon et à l'ananas, 1989

Bernard Buffet, Nature morte au melon et à l’ananas, 1989