Expositions automnales

Je vous propose aujourd’hui un petit tour d’horizon de quelques œuvres admirées au détour d’expositions parisiennes.

En effet, deux splendides expositions se terminent cet automne, qui, contre toute attente, rassemblent quelques points communs : la rétrospective « David Hockney », au Centre Pompidou et « Paysages Japonais » au Musée Guimet.

David Hocney, A closer winter tunnel, 2006, Art Gallery of New South Wales, Sydney

David Hockney, A closer winter tunnel, 2006, Art Gallery of New South Wales, Sydney

Kesai Eisen, 69 relais du Kisokaido, Oi, 1835-40

Kesai Eisen, 69 relais du Kisokaido, Oi, 1835-40

Lire la suite

Publicités

Les anges ne vieillissent pas – à propos d’Henri Matisse et Marc Chagall

On a souvent dit des artistes Henri Matisse et de Marc Chagall qu’ils sont des chantres de la couleur. Bien au-delà, ils sont de véritables conteurs de la joie de vivre.

Marc Chagall, La Danse, 1950-1951, Paris, Centre Pompidou

Marc Chagall, La Danse, 1950-1951, Paris, Centre Pompidou

Pour tous les deux, la révélation de la couleur comme expression de l’émotion créatrice se fait progressivement pour atteindre un apogée au milieu du 20è siècle.

Lire la suite

Gustave Moreau et le pinceau enchanté

Voilà un titre qui sonne comme un conte de fées, et en effet, Gustave Moreau (1826-1868) est un artiste aux dons très particuliers. D’une culture éclectique, son œuvre est complexe et fondatrice de la modernité du 20ème siècle.

Gustave Moreau, Les Sirènes, 1872

Gustave Moreau, Les Sirènes, 1872

Chez Moreau, la couleur est très libre, mais rationalisée par la ligne graphique qui la cloisonne et sculpte les moindres détails. Ceux-ci semblent tantôt brodés, tantôt ciselés (Moreau revendiquait l’influence de l’émail), notamment dans Le Triomphe d’Alexandre le Grand.

Gustave Moreau, Le triomphe d'Alexandre le Grand, détail, 1873-1890, Paris, Musée Gustave Moreau

Gustave Moreau, Le triomphe d’Alexandre le Grand, détail, 1873-1890, Paris, Musée Gustave Moreau

Lire la suite

Mona Lisa et compagnie

La Joconde est un sujet de réinterprétation, et notamment de pastiche, abondamment utilisé par les artistes du XXème siècle.

Et vous, laquelle préférez-vous ? Le choix est vaste car l’icône a été copieusement maltraitée : une Joconde juvénile et obèse, une Joconde travestie, une Joconde barbouillée ?

Fernando Botero, Mona Lisa à l'âge de douze ans, 1959, New York, MoMA

Fernando Botero, Mona Lisa à l’âge de douze ans, 1959, New York, MoMA

Lire la suite

Black Sails : l’art en filigrane

Après l’analogie entre les détraqueurs d’Harry Potter et les sculptures sous-marines de Jason de Caires Taylor, je vous propose un nouveau parallèle entre art et cinéma.

Plus précisément, nous parlons aujourd’hui de série télévisée avec le générique de Black Sails, dont les inspirations artistiques sont nombreuses et variées.

Black Sails, extrait du générique d'introduction

Black Sails, extrait du générique d’introduction

Le générique, créé par Michelle Dougherty et Karin Fong sous la direction d’Alan Williams, représente des sculptures intriquées faites d’albâtre et de bronze. Ces images, entièrement créées sur ordinateur par le studio Imaginary Forces, sont tributaires de l’art baroque et surtout du style rococo qui imprègne le 18ème siècle européen.

Lire la suite

Throwback Thursday Livresque : OVNI

Le Throwback Thursday Livresque est un rendez-vous instauré par le blog BettieRoseBooks. Le principe : écrire à propos d’une lecture ancienne, sur un thème proposé par la blogueuse.

Cette semaine, le thème est : le livre non identifié de votre bibliothèque (Le L.N.I).

Une évidence s’impose : le livre « Funney/strange« , monographie de l’artiste William Wegman, né en 1943 aux Etats-Unis, véritable pitre et alien de la photographie contemporaine.

Couverture de "William Wegman Funney/Strange"

Couverture de « William Wegman Funney/Strange »

Lire la suite

Un détour par Guimet

Après le Louvre, Orsay et le Quai Branly, arrêtons-nous aujourd’hui sur quelques chefs-d’œuvre des collections du musée Guimet.

Statuette de Manjushri, Népal, dynastie Malla, 13è siècle, Paris, Musée Guimet

Statuette de Manjushri, Népal, dynastie Malla, 13è siècle, Paris, Musée Guimet

Cette statuette en cuivre doré provient du Népal. Elle représente Manjushri, un bodhisattva, c’est-à-dire un être suspendant sa quête de l’Eveil (état dans lequel Bouddha a pu se détacher du cycle éternel des renaissances auquel est soumis tout être vivant), pour guider les êtres humains vers le Nirvana.

La finesse de la statuette, son déhanché sensuel et l’élégance de ses gestes est caractéristique de la production de la dynastie du Malla ancien (1200-1482).

Lire la suite

Camille Pissarro, impressions gravées

Le musée Tavet-Delacour de Pontoise (Val-d’Oise) consacre jusqu’en juin 2017 une très belle exposition aux gravures réalisées par Camille Pissarro à la fin du 19ème siècle.

Camille Pissarro, Baigneuse aux oies, 1895, Paris,BNF

Camille Pissarro, Baigneuse aux oies, 1895, Paris,BNF

L’artiste a expérimenté de nombreuses techniques : gravure mécanique sur cuivre (avec burins, gouges et pointes-sèches), gravure chimique par morsure d’acide (aquatinte, eau-forte, vernis mou), gravure sur pierre (lithographie), mais aussi gravure en couleurs (monotype, eau-forte en couleur).

Lire la suite