Frantisek Kupka et la symorphie

Frantisek Kupka (1871-1957) a côtoyé de nombreux mouvements artistiques (fauvisme, cubisme, futurisme, orphisme, abstraction…) tout en gardant toujours un style particulier.

Frantisek Kupka, Disques de Newton, 1912, Philadelphia Museum of Art

Frantisek Kupka, Disques de Newton, 1912, Philadelphia Museum of Art

En effet, l’artiste conçoit l’ensemble de son art selon un principe musical. Il faut dire que le vocabulaire de la musique s’adapte remarquablement bien à la peinture. On parle ainsi sans cesse de « gamme chromatique », d’ « harmonie », de « rythme », de « mélodie », de « respiration », de « dissonance », et bien sûr de « composition ».

L’artiste qualifie quant à lui son œuvre de symorphie, équivalent plastique de la symphonie.

Frantisek Kupka, Syncopated Accompaniment, staccato, 1928-1930, Madrid, Musée Thyssen-Bornemisza

Frantisek Kupka, Syncopated Accompaniment, staccato, 1928-1930, Madrid, Musée Thyssen-Bornemisza

L’art lyrique de Kupka s’exprime à travers une recherche d’osmose des couleurs. Ces dernières vibrent, tantôt à l’unisson, tantôt discordantes. Inspirées de l’art du vitrail et distillées via le prisme de sphères emboîtées (à l’image du travail de Robert et Sonia Delaunay à la même période), elles sont parfois violentées par des aplats mats comme dans Accompagnement syncopé (staccato).

Robert Delaunay, Disques colorés, 1913, collection privée

Robert Delaunay, Disques colorés, 1913, collection privée

Frantisek Kupka, Violet et jaune, réminiscence, 1920, Paris, Musée National d'Art Moderne

Frantisek Kupka, Violet et jaune, réminiscence, 1920, Paris, Musée National d’Art Moderne

Les relations entre les formes abstraites sont elles-mêmes pensées en termes rythmiques : syncope des formes dans l’œuvre ci-dessus, glissements et alternances (à l’image de touches de piano) dans Violet et jaune, réminiscence.

Frantisek Kupka, Plans par couleurs, 1910-1911, Paris, Musée national d'Art moderne

Frantisek Kupka, Plans par couleurs, 1910-1911, Paris, Musée national d’Art moderne

Le jeu des transparences, des enchaînements de formes géométriques, et de la fusion des couleurs se retrouve également dans les œuvres figuratives de l’artiste.

Pour en savoir plus :

Kupka dans les collections françaises

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.