Trésors du Quai Branly

Troisième étape de notre tour des grands musées parisiens, je vous propose cette fois de découvrir mes coups de coeur du Musée du Quai Branly.

Pendentif anthropomorphe, vers 1000-1500, Amérique du Sud - Colombie, civilisation Tairona, Paris, Musée du Quai Branly

Pendentif anthropomorphe, vers 1000-1500, Amérique du Sud – Colombie, civilisation Tairona, Paris, Musée du Quai Branly

Ce pendentif en or représente un chaman, intercesseur privilégié entre les hommes et le monde des esprits. Sa coiffure caractéristique est ornée de deux toucans. Le chaman porte également un ornement nasal et un sceptre symbole de son pouvoir mystique. Ce type de pendentif était porté par des hauts dignitaires de la société Tairona en Colombie (XIè-XVIè siècles).

Sculpture zoomorphe de Quetzalcoatl, Mexique, 1350-1521, Paris, Musée du Quai Branly

Sculpture zoomorphe de Quetzalcoatl, Mexique, 1350-1521, Paris, Musée du Quai Branly

Quetzalcoatl est le Dieu Serpent à Plumes bienveillant de la mythologie méso-américaine (toltèque, aztèque, maya…). Symbole de création et de fertilité, il revêt une double nature terrestre (corps chtonien du serpent) et céleste (plumes). C’est un des rares dieux méso-américains à ne pas exiger de sacrifices humains pour l’honorer.

Masque coiffe Nalawan, Mélanésie, XIXè siècle, Paris, Musée du Quai Branly

Masque coiffe Nalawan, Mélanésie, XIXè siècle, Paris, Musée du Quai Branly

Ce masque est constitué de bambou, pâte végétale, dents de cochon et toile d’araignée. Ce dernier élément très prestigieux est réservé à la fabrication de masques rituels de sociétés secrètes en Mélanésie. La méthode pour récolter et utiliser la toile d’araignée se transmet uniquement entre initiés.

Nkisi Nkondi, Congo, fin du XVIIIè - début du XIXè siècle, Paris, Musée du Quai Branly

Nkisi Nkondi, Congo, fin du XVIIIè – début du XIXè siècle, Paris, Musée du Quai Branly

Les Nkisi servent à protéger les communautés des énergies mauvaises en résolvant les conflits intestins. Ainsi, on demande (par l’intermédiaire d’un initié, le Nganga) au Nkisi de trouver la personne responsable de ses maux ou de ses déboires actuels. Chaque clou correspond à une demande. Le Nkisi est alimenté par un mélange de matières organiques introduites dans une cavité sous son ventre, et excité par des insultes. Ainsi, il entre dans le monde des esprits pour chasser les mauvaises influences. Le chien est tout particulièrement symbolique de l’animal quêteur : yeux grands ouverts, langue pendante, rien ne peut lui échapper !

Et comme toujours, vos compléments sont les bienvenus en commentaire !

2 réflexions au sujet de « Trésors du Quai Branly »

  1. J’y avais été il y a un moment, je ne me souviens plus du tout de ce que l’on y trpuvait. A l’époque il ne m’avait pas du tout marquée sans doute pas assez informée de l’objet du musée. Je pense qu’un petit tour me plarait aujourd’hui.
    Merci, je me le note pour mon prochain passage à PAris.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.