Les sept péchés capitaux – La gourmandise

Georg Flegel, Nature morte avec citrons, noisettes et animaux sur une table, 1ère moitié du 17ème siècle, collection particulière

Georg Flegel, Nature morte avec citrons, noisettes et animaux sur une table, 1ère moitié du 17ème siècle, collection particulière

Gourmandise à tous les niveaux pour cette nature morte qui nous présente avec délectation des fruits mûrs. Offerts à notre regard qui se veut à son tour gourmand, les citrons présentent une peau granuleuse à souhait, les noix et noisettes s’ouvrent et appellent nos papilles…

Or, si ici peintre et spectateur tombent de concert dans le péché de gourmandise (du moins gourmandise visuelle), ils sont loin d’être les seuls.

Un petit drame se joue ici entre un chat et une souris. Cette dernière, gourmande, n’a pas pu se retenir de venir grignoter une noix tombée du panier. Mais toute à son plaisir, elle ne voit pas le chat arriver par derrière. Ce dernier fait également montre de gourmandise… pour la souris ! Le peintre l’a représenté alors qu’il se hisse lentement et en silence sur la table, fixant du regard sa proie et s’apprêtant à fondre sur elle.

Rappel que la gourmandise peut avoir de fâcheuses conséquences !

2 réflexions au sujet de « Les sept péchés capitaux – La gourmandise »

  1. Ping : Les sept péchés capitaux – L’envie | La Labyrinthèque

  2. Ping : Les sept péchés capitaux – L’Orgueil | La Labyrinthèque

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.